Plan Pour Dissertation Critique

 

Voici une illustration de ce que pourrait être une dissertation critique sur le sujet concernant la conception et la description de l'amour chez Molière et Balzac.

 

La question et les textes à l'étude sont disponibles en cliquant ici.

 

Il s'agit ici d'une rédaction MODÈLE : il n'est pas demandé à l'élève d'atteindre un tel niveau d'habileté. S'agissant d'une simple illustration, il ne faut pas voir dans ce texte « LE » modèle à suivre; tout au plus s'agit-il d'un EXEMPLE de rédaction vers lequel on peut vouloir tendre.

 

On trouvera ici un point de vue nuancé (conception de l'amour à peu près similaire chez les personnages mais description faite par les auteurs plus différente que similaire).

 

Le plan suivi est un plan démonstratif qui se résume à ceci :

1. la conception similaire de l'amour chez les personnages

• les jeux de séduction chez Don Juan et Mme de Nucingen
• le désir de conquête amoureuse chez Don Juan et Eugène de Rastignac
• une réserve morale de Sganarelle

 

2. la description différente de l'amour chez les deux auteurs

• la tonalité de la plaidoierie chez Molière
• le point de vue intérieur (focalisation interne) chez Balzac
• la parole versus le silence.

 

Voici l'exemple de dissertation:

 

 

 

 

 

 

Le plan dialectique a des allures de facilité : thèse – antithèse – synthèse, et hop le tour est joué. Faut-il s’y fier ? Pas vraiment. Car sous ses airs de plan passe-partout, le plan dialectique recèle deux gros pièges à éviter.

Piège 1 : Faire un plan schizophrène

Votre antithèse ne doit pas contredire purement et simplement votre thèse.

Imaginez la question : les fraises sont-elles bonnes ?
Qu’allez-vous penser de la santé mentale de celui qui fera le plan de dissertation suivant :

I – Oui, les fraises sont bonnes
II – Non, les fraises ne sont pas bonnes

C’est ce que je nomme un plan schizophrène : la deuxième partiecontredit purement et simplement la première partie, et vous ne répondez pas à la question.

Pour déjouer ce piège, la deuxième partie de votre dissertation doit envisager de nouveaux aspects de la question qui permettent de modifier le point de vue évoqué en première partie.

Par exemple :
I – Oui, les fraises sont bonnes
II – Toutefois, les fraises issues de cultures artificialisées ne sont pas aussi bonnes

Prenons une dissertation littéraire  :
La lecture de romans peut-elle nous apprendre quelque chose de la vie ?

Le plan schizophrène :
I – La lecture de romans ne peut rien nous apprendre de la vie
II – La lecture de romans peut nous apprendre quelque chose de la vie

Envisagez dans votre deuxième partie un nouvel aspect de la problématique qui permet de nuancer l’opinion évoquée dans la première partie de votre dissertation:

I – La lecture de romans ne semble pas pouvoir nous apprendre quelque chose de la vie.
II – La lecture de romans suscite toutefois l’empathie et peut ainsi amener le lecteur à comprendre quelque chose d’une autre vie.

Piège  2 : Ne pas proposer de dépassement

Une dissertation doit proposer une troisième voie permettant de résoudre les contradictions de la thèse et de l’antithèse : c’est ce qu’on appelle la synthèse.

Attention : la synthèse n’est absolument pas un « juste milieu » entre la thèse et l’antithèse. C’est une troisième voie qui propose une solution originale pour sortir de l’impasse.

La synthèse est donc difficile à trouver : il faut se montrer créatif.

Par exemple :
I – La lecture de romans ne semble pas pouvoir nous apprendre quelque chose de la vie.
II – La lecture de romans suscite toutefois l’empathie et peut ainsi amener le lecteur à comprendre quelque chose d’une autre vie.
III – La lecture de romans nous apprend surtout à nous poser des questions essentielles sur la vie.

L’astuce :
Une très bonne synthèse fera indéniablement monter votre note.
Toutefois, si vous n’avez pas assez de matière pour rédiger une troisième partie, ne faites que deux parties et proposez un dépassement intéressant en conclusion de votre dissertation. Ce sera toujours plus apprécié qu’une troisième partie qui « fait la moyenne » et n’apporte rien.

Pour aller plus loin :

♦ La dissertation (tous les articles)
♦ Dissertation : quel plan choisir ?
♦ Quiz dissertation : saurez-vous trouver le bon plan ?
♦ Exemple de dissertation

0 thoughts on “Plan Pour Dissertation Critique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *